La Normandie : terre marine

Avec 19 ports de pêche et criées, 450 kms de littoral, 580 navires et 85 espèces sauvages… la Normandie est la troisième région de pêche maritime française et la première pour les coquillages !

Carte produits de nos côtes

Les espèces

Coquille st jacques (entière et en noix) (Pecten Maximus)

IMAG0039
Taille minimum : 11 cm
Méthode de pêche : Drague
Caractères distinctifs : Bivalve. Ce coquillage filtreur est de forme circulaire avec des stries droites très marquées sur la coquille. La coquille supérieure est plate et l’inférieure bombée.
Répartition géographique : Atlantique NE
Particularité : Ce coquillage vendu entier ou en noix est très estimé et très recherché. Le muscle permettant la fermeture des 2 coquilles est très imposant. Un ovotestis de couleur blanc orangée accompagne la noix.
Label éventuels : Label rouge

Bar (dicentrachus labrax)

Bar
Taille minimum : 36 cm
Méthode de pêche : Ligne, chalut de fond et pélagique
Caractères distinctifs : Perciforme à deux nageoires dorsales séparées
Répartition géographique : Mer du nord, Atlantique NE et méditerranée
Particularité : Le bar commun est un poisson côtier, surtout fréquent le long des côtes rocheuses battues par la mer.
Label éventuels : pin’s NFM

Baudroie (lotte) (Lophius Spp.)

lotte-1
Poids minimum : 500 g
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Lophiforme. Les baudroies ont le corps fortement aplati. La tête presque circulaire est aussi longue et beaucoup plus large que le reste du corps.
Répartition géographique : Atlantique NE et méditerranée
Particularité : Les baudroies sont présentées principalement en queues sous le nom de lotte. La chair est très estimée. Attention c’est la lotte commune qu’on retrouve en Normandie. La lotte rousse a le péritoine noir.
Label éventuels :

Cabillaud (Gadus Morhua)

Cabillaud
Taille minimum : 35 cm
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Gadiforme. Se distingue des autres espèces par la présence d’un long barbillon mentonnier, par la coloration blanche de sa ligne transversale et par la proéminence de la mâchoire supérieure par rapport à la mâchoire inférieure.
Répartition géographique : Groenland et Atlantique NE jusqu’au golfe de Gascogne.
Particularité : Le cabillaud ou morue est un poisson à chair maigre (2% de lipides). Le cabillaud est une des espèces commerciales les plus importantes. Les apports ont nettement chuté depuis la crise de la grande pêche.
Label éventuels : pin’s NFM

Sole (Solea Vulgaris)

sole1
Taille minimum : 24 cm
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Pleuronectiforme. Se distingue de la sole blonde ou perdrix par sa silhouette plus allongée et sa pectorale du flanc coloré présentant une tâche noire.
Répartition géographique : Mer du nord, Atlantique NE et méditerranée
Particularité : Poisson benthique vivant de préférence sur les fonds meubles de sable fin ou de sable vaseux. Ce sont ces différences de fonds qui font que dans certains secteurs la sole est plus foncée que pour d’autres. Sa chair est très recherchée.
Label éventuels : pin’s NFM

Saumon de France (Salmo Salar)

Saumon de France
Poids minimum :
Méthode de pêche : Elevage
Caractères distinctifs : Salmonidé. Se distingue d’un saumon ordinaire de part la sélection de la souche et de part l’environnement idéal dans lequel il évolue.
Répartition géographique : France (Cherbourg)
Particularité : Taux de graisse très bas, chair ferme et savoureuse. Apprécié des grandes tables et des connaisseurs.
Label éventuels : Marque Saumon de France déposée et saveur de l’année 2010

Merlan (Merlangius Merlangus)

Merlan
Taille minimum : 27 cm
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Gadiforme. Il se distingue du cabillaud et du tacaud par le faible développement du barbillon mentonnier.
Répartition géographique : Atlantique NE et quelques zones en Méditerranée.
Particularité : Le merlan est un poisson maigre à chair délicate. Les alevins de moins de 3cm vivent en commensalisme avec les méduses. Au cours de sa première année, il se nourrit essentiellement de petits crustacés. Ensuite il ingérera de petits poissons.
Label éventuels :

Dorade grise (Spondyliosoma Cantharus)

dorade
Taille minimum : 23 cm
Méthode de pêche : Ligne, chalut de fond et pélagique
Caractères distinctifs : Perciforme, dépourvue de tâches noires et de rayures sombres, avec une nageoire dorsale
Répartition géographique : Atlantique NE et méditerranée
Particularité : La dorade grise est un poisson grégaire, semi pélagique côtier.
Label éventuels : pin’s NFM

Eglefin (Melanogrammus Aeglefinus)

Eglefin
Taille minimum : 30 cm
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Gadiforme. Il possède un petit barbillon, 3 nageoires dorsales ; sa ligne latérale sombre traverse une grande tâche noire caractéristique.
Répartition géographique : Atlantique NE (de la Norvège jusqu’au Portugal)
Particularité : Ce poisson est commercialisé frais ou fumé (haddock). Un individu peut atteindre jusqu’à 1 m. Il fréquente surtout les fonds vaseux ou sablo-vaseux, où la température est comprise entre 2 et 8°c.
Label éventuels :

Lieu jaune (Pollachius Pollachius)

Lieu jaune
Taille minimum : 30 cm
Méthode de pêche : Ligne, chalut de fond et pélagique
Caractères distinctifs : Gadiforme à mandibule nettement proéminent et dépourvue de barbillon mentonnier, à ligne latérale de coloration noirâtre ou vert sombre sensiblement incurvée au niveau des pectorales.
Répartition géographique : Atlantique NE
Particularité : Le lieu jaune ne forme pas de grands bancs. Toutefois, il est rarement solitaire, vivant en petits groupes dispersés en pleine eau ou près du fond. Sa chair est très bonne.
Label éventuels :

Grondin rouge (Apistrigla Cuculus)

GRONDIN
Poids minimum : 60 g
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Scorpaeniforme, contrairement au grondin perlon ses pectorales sont rouges comme son corps.
Répartition géographique : Atlantique NE et méditerranée
Particularité : Tout comme le perlon, il se trouve près des côtes l’été tandis qu’il gagne les fonds l’hiver.
Label éventuels :

Tacaud (Trisopterus Luscus)

TACAUD2702
Poids minimum : 125 g
Méthode de pêche : Chalut de fond et palangre
Caractères distinctifs : Gadiforme. Poisson à barbillon mentonnier développé, à corps élevé, sa hauteur étant supérieure à la longueur de la tête.
Répartition géographique : Atlantique NE.
Particularité : La chair du tacaud est bonne mais se conserve assez mal. Le filet de tacaud est un substitut au filet de merlan souvent utilisé chez les détaillants. En effet, son prix est généralement moins élevé.
Label éventuels :

Maquereau (Scomber Scombrus)

Maquereau
Taille minimum : 20 cm
Méthode de pêche : Ligne, chalut de fond et pélagique
Caractères distinctifs : Perciforme. C’est un poisson bleu qui se distingue des autres poissons par sa peau verte tigrée très caractéristique.
Répartition géographique : De l’Islande jusqu’au Maroc
Particularité : Poisson grégaire pélagique vivant en pleine eau souvent près des surfaces. C’est un poisson demi-gras (8% de lipides). Certains pêcheurs courbent le maquereau de ligne. Cela permet d’identifier au premier abord ce type de pêche et la fermeté du produit.
Label éventuels :

Plie (Pleuronectes Platessa)

plie_min1
Taille minimum : 27 cm
Méthode de pêche : Chalut de fond
Caractères distinctifs : Pleuronectiforme. Poisson plat avec une peau lisse et des tâches rouges distinctives.
Répartition géographique : Groenland, mer du nord, Atlantique NE et méditerranée
Particularité : La couleur de sa peau varie selon le type de fond. On peut donc trouver des plies très foncées voire noires et d’autres presque beiges. Sa valeur marchande est assez faible pour les petites tailles tandis que les grosses pièces sont plus valorisées.
Label éventuels :

La saisonnalité

J F M A M J J A S O N D
BAR
LOTTE
CABILLAUD
DORADE GRISE
EGLEFIN
GRONDIN ROUGE
LIEU JAUNE
MAQUEREAU
MERLAN
PLIE
SOLE COMMUNE
TACAUD
COQUILLE ST JACQUES

Vert : forte saison de pêche
Rouge : basse saison de pêche
Blanc : pêche interdite